lesrimesdulac

lesrimesdulac

LA BAS VERS LA COLLINE

Tu sentais ce beau matin,

dans sa nouvelle fraîcheur,

au souffle si léger et si fin,

perlé de rosée et de belles senteurs.....

 

Rayonnante de bonheur et de beauté

comme une fée,s'amusant dans un jardin,

par magie,tu me révélais la splendeur,

des tons, des nuances et des teints..

 

Tu passais près du clair étang,

ou dans ses eaux calmes, se mire,

la jeunesse de mes quinze ans,

qui se réveillait en tendres souvenirs..

 

Marchant entre ces arbres centenaires,

majestueux de taille et de feuillage,

qui tant de fois ,abritèrent,

nos frayeurs,sous un ciel d'orage...

 

Et,tous les deux,vers la colline,on montait

attendris par les mots que l'on chantait

enivrés du parfum des vergers et des paysages

Nos yeux,tremblants, caressant nos visages..

 

(LES RIMES DU LAC)

 

 



28/06/2017
12 Poster un commentaire
Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 17 autres membres